Bedarrides et Martigues en amical

Le XV universitaire qui a repris le chemin de l’entraînement depuis le début de ce mois d’août sera opposé à deux formations de Fédérale 2 pour préparer sa saison et surtout la réception de Avignon le Pontet le 17 septembre sur le stade d’Honneur de Maurice David (1ère journée de Fédérale 3).
Il s’agit de Bédarrides, 4ème du dernier championnat de Fédérale 2 (poule 4) et barragiste des phases finales contre Nice (21-27 & 24-24), le vendredi 25 août à Aix et contre Martigues PdB, promu en Fédérale 2, le samedi 2 septembre à Ste Tulle.
Informations 04 42 54 14 01 (à partir du 10 août)

L’AUCR soigne ses lignes avant la reprise !

Au sortir d’un exercice 2016-2017 parfaitement maîtrisé, ratant d’un cheveu la montée en Fédérale 2, le XV universitaire repart avec les mêmes intentions, armé d’un recrutement en conséquence au sein d’un effectif quasi stable !

Quelle saison et quelle intensité ! Les folies les plus douces ont même longtemps caresser l’avenir de l’AUCR avec une montée en Fédérale 2 en ligne de mire, promise par les instances fédérales après une saison épique et presque exemplaire, mêlée à une refonte des championnat fédéraux. Les dernières performances de l’AUC Rugby ne sont donc pas passées inaperçues dans le monde si exigu du rugby provençal et alentours. Si deux départs sont à noter, celui de l’arrière, Michel Bordel associée à celle du centre, Alex Allain (SU Cavaillon), et si quelques incertitudes planent encore autour du pilier Géorgien, Giogi Rokva mais plus vraiment autour de Mathieu Mathaly (Cavaillon aussi ?), l’effectif aixois ne subira aucun bouleversement notoire : « Le meilleur recrutement confiera Gwendal Ollivier c’est de garder d’abord son effectif. » Ce sera le cas à 90% ! Mais pas seulement. Le staff auciste a déjà enregistré plusieurs renforts qui viendront étoffer un groupe stable et ambitieux. Guillaume Adrianasolo (pilier) Benjamin Batby (arrière – stade phocéen) Lucas Schandelmeyer (3ème ligne – Provence Rugby) et Yvan Canton (2ème ligne – Provence Rugby), Sylvain Raimondi (trois quart polyvalent – UA Vicoise Fédérale 3), Tommaso Rebecchi (charnière – Parme Rugby), porteront la tunique jaune et noire la saison prochaine. Le retour de quelques enfants terribles du clubs, Jérôme Garzulino, Alex et Thomas Delabreque sera également une belle valeur ajoutée dans un effectif « qui doit encore se densifier, assure Guillaume Marque, avec l’arrivée notamment d’un première ligne. Un secteur dans lequel on souhaite se renforcer. »
Val ou pas Val ?
Porté par un socle de supporters de plus en plus massif, le XV universitaire sait qu’il pourra également compter sur un 16ème homme capital dans un championnat de plus en plus (re)serré et où les rencontres à domicile seront déterminante pour décrocher le Graal en fin de saison et pourquoi pas dans la perspective d’atteindre la Fédérale 2 sportivement cette fois-ci ? Une promotion que la FFR avait d’ailleurs offerte aux dirigeants aixois à la fin du précédent exercice logiquement refusée pour la pérennité de l’AUCR : « le club n’a, pour le moment, pas toutes les cartes en main en ne disposant pas d’infrastructures ou de moyens financiers pour assurer un tel challenge sportif. Acceptez cette montée aurait été un risque. Ce qui est sûr en revanche, c’est que nous travaillons dans ce sens pour atteindre ce but« , explique la direction du club. Frustrant ? Peut-être. Mais l’AUC Rugby a toujours su s’armer …de patience pour grandir à son rythme. En tout état de cause, le XV universitaire devrait à nouveau faire parler de lui. Les supporters aucistes en sauront davantage, le 17 septembre avec la venue du Pontet Avignon, la cité des Papes, qui inaugurera le championnat et sa première confrontation face à Aix. Sur quel terrain en revanche ? Rien n’indique celui du val de l’Arc, terrain de l’AUCR actuellement mais qui ne répond, pour l’heure, plus au cahier des charges fédérales.


Etienne Durepois et l’AUCR ont bien l’intention de franchir un nouveau palier cette saison
(photo André Verdet)

Fédérale 3 (2017-2018) – poule 6
3 promus : Uzès, Monteux (Provence) & Véore (Drôme Ardèche)
17/09 AUCR – US Avignon Le Pontet (Retour le 14/01)
24/09 Isle / Sorgue – AUCR (Retour le 21/01)
01/10 AUCR – Les Angles Gard (Retour le 28/01)
15/10 US Véore XV – AUCR (R 11/02)
22/10 AUCR – RC Aubagne (Retour le 18/02)
29/10 RC Six Fours – AUCR (R 04/03)
05/11 AUCR – SC Privadois (Retour le 11/03)
19/11 RC Uzès – AUCR (R 18/03)
26/11 AUCR – Etoile SP Monteux (Retour le 25/03)
03/12 AUCR – SU Cavaillon (Retour le 08/04)
10/12 Bastia XV – AUCR (R 22/04)

Fin de la saison régulière le 22 avril (sous réserve de match(es) décalé(s) durant la saison). Cette saison, exit les barrages ! Les quatre premiers de chaque poule, et les huit meilleurs 5ème, seront directement qualifiés en 32es de finale. Les vainqueurs des 16es de finale seront, promus en 2ème Division Fédérale.

Saison 2017-2018 : Aix sur le pont le 17 septembre face à Avignon !

Le championnat de Fédérale 3 débutera le dimanche 17 septembre qui plus est à domicile avec la réception du Pontet Avignon, auteur d’une saison mitigée l’an dernier, premier non relégable de son championnat (8ème de la poule 9 – 5V). Le XV universitaire enchaînera dans ce premier bloc ensuite avec un déplacement périlleux à l’Isle sur Sorgue qui s’est considérablement renforcé à l’intersaison avant d’affronter Les Angles (5ème de la poule 9) et d’aller rendre visite au promu drômois, Véore. Le premier vrai choc de la saison se jouera à Aix avec la réception d’Aubagne, annoncé comme chaque année comme l’un des prétendants sérieux aux phases finales. La première partie de championnat sera importante dans le décompte finale puisque le XV auciste recevra à 6 reprises. La fin de l’année sera particulièrement déterminante puisque les hommes de Gwendal Ollivier et Guillaume Marque auront deux réceptions successives le 26 novembre et le 3 décembre. Ils seront opposés à Monteux, autre promu, et le SU Cavaillon, concurrent direct aux phases finales.
Dans un championnat « New look » à 12 équipes destiné à répondre à une meilleure régionalisation des championnats voulu par la FFR, les quatre premiers de chaque poule, et les huit meilleurs 5ème, seront qualifiés en 32es de finale. Les vainqueurs des 16es de finale seront, comme d’habitude, promus en 2ème Division Fédérale. la chasse est ouverte !


Au terme d’une saison 2016-2017 exceptionnelle qui a vu le XV universitaire raté de peu l’accession à la Fédérale 2, l’effectif auciste tentera de faire aussi bien en débutant le championnat à domicile face au Pontet Avignon, une formation que les Aixois n’ont jamais rencontré officiellement en Fédérale 3 (photo AV)

Fédérale 3 (2017-2018)
Calendrier – poule 6
3 promus : Uzès, Monteux (Provence) & Véore (Drôme Ardèche)
Septembre
17/09 AUCR – US Avignon Le Pontet (Retour le 14/01)
24/09 Isle / Sorgue – AUCR (Retour à Aix le 21/01)
Octobre
01/10 AUCR – Les Angles Gard (Retour le 28/01)
15/10 US Véore XV – AUCR (Retour à Aix le 11/02)
22/10 AUCR – RC Aubagne (Retour le 18/02)
29/10 RC Six Fours – AUCR (Retour à Aix le 04/03)
Novembre
05/11 AUCR – SC Privadois (Retour le 11/03)
19/11 RC Uzès – AUCR (Retour à Aix le 18/03)
26/11 AUCR – Etoile SP Monteux (Retour le 25/03)
Décembre
03/12 AUCR – SU Cavaillon (Retour le 08/04)
10/12 Bastia XV – AUCR (Retour à Aix le 22/04)
Fin de la saison régulière le 22 avril (sous réserve de match(es) décalé(s) durant la saison). Reste à savoir sur quel terrain de la ville l’AUCR jouera ses rencontres

L’AUCR en Fédérale 2, c’est officiel !

Au prix d’une saison régulière exceptionnelle et d’un très bon parcours en phase finale du Championnat de France de Fédérale 3, l’AUC Rugby a validé son ticket cette semaine pour accéder à la Fédérale 2 la saison prochaine.

C’est officiel ! Quatre ans seulement après son accession en Fédérale 3, le XV universitaire Aixois fait donc partie des 24 clubs (sur 160 sur la ligne de départ) qui ont été promus par la Fédération pour jouer en Fédérale 2 et rejoindre ainsi les 150 meilleurs clubs de l’hexagone. Cette promotion est une aubaine pour le XV universitaire mais aussi pour Aix-en-Provence qui s’affirme comme l’un des territoires les plus attractifs du rugby hexagonal. Mais elle ne se fera pas sous n’importe quelle conditions. Comme l’annonçait Jacky Lecuivre à l’amorce des 16ème de finale : Continuer la lecture de « L’AUCR en Fédérale 2, c’est officiel ! »

Ils ont pourtant tout essayé !

Les joueurs de Gwendal Ollivier et Guillaume peuvent sortir la tête haute des ces phases finales de Fédérale 3 après avoir échoué d’un rien face à une formation de Berre qui aura attendu 7 saisons pour atteindre la Fédérale 2 !

Cette double confrontation s’est donc jouée sur peu de choses, sur des détails, sur l’habitude sans doute de jouer ces joutes (17-20 / 20-28) ! La très courte défaite à l’aller aura finalement peser un peu plus lourd que prévu au décompte finale. Ces trois petits points qu’il a fallu aller chercher dans le chaudron berrois n’auront jamais pu être cueilli à temps durant ces 80 cuisantes minutes ! Il s’en est fallu pourtant d’un rien pour que l’exploit soit en marche. A hauteur du COB en début de seconde période (13-13), l’AUCR s’est fait surprendre par une générale d’abord puis par deux échappées qui auront scellées le sort de cette rencontre (28-13) : « C’est le tournant du match, regrette Jacky Lecuivre. Nous perdons Greg sur un carton rouge. Une absence qui a pesé lourd ensuite dans l’organisation de notre jeu. Bravo à cette équipe de Berre qui aura été plus réaliste sur ses temps forts. » Contrairement à l’aller, le XV universitaire aura tout tenté et exprimé son rugby, celui qui emballe les lignes et offre du mouvement et de la vie à un ballon si capricieux parfois… Berre a eu chaud ! Son expérience a primé.
« Rien à se reprocher… »
Guillaume Marque qui a revêtu le bleu de chauffe pour le dernier quart d’heure aixois et baroud d’honneur auciste, reste néanmoins très satisfait de cette saison : « On est très heureux, Gwendal et moi, de la saison que nous venons de vivre. C’est un groupe jeune encore mais qui a un potentiel indéniable. L’expérience de ces matches va leur apporter beaucoup pour l’avenir. Nous aurions pu accrocher les huitièmes si nous avions jouer notre rugby habituel, notamment à l’aller. le résultat du match retour est logique. Nos joueurs n’ont rien à se reprocher. Ils ont tout donné. De cette saison, je retiendrai toutes ces personnes qui nous ont permis de vivre ces moments là que ce soit les petites mains qui ont organisées les rencontres à Maurice David ou nos petits de l’EDR qui sont venus nous encourager. L’AUCR doit poursuivre son objectif, continuer à se structurer comme il le fait et de pérenniser son avenir en mettant l’accent sur la formation de nos jeunes. Et de leur permettre à terme, à la plupart de nos catégories, de vivre de vivre ces moments intenses que nous avons vécu cette saison. » Si l’avenir appartient aux audacieux, l’AUCR a de toutes évidences de belles années à vivre devant lui !


Jonathan Bourgy, « le viking Jaune et Noir », et toute l’équipe sont allés dans le même sens et auront tout tenté pour venir à bout d’une formation berroise solide sur ses bases. En vain ! Une défaite malgré tout pleines de promesses pour la suite de l’histoire du XV universitaire