Le coupe de « Cent » de la réserve !

Étourdissante, impériale, irrésistible…la réserve du XV universitaire n’en finit plus d’impressionner match après match, en signant une 9ème victoire, record celle-ci, sur le terrain bastiais (105-0) au terme de la 12ème journée du championnat Excellence B.

C’est la plus large victoire du championnat de France Excellence B, les 16 poules confondues du territoire. C’est dire de la performance ! C’est Courbevoie qui, jusque-là, avait réalisé le plus gros écart face à Rueil (100-0). Les Angles, Puilboreau et Périgueux se sont également essayés à ce jeu là, respectivement face au Rhône XV (92-0), Chauray (94-0) et Surgères (111-21). La palme revient donc désormais aux joueurs de Christophe Esclusa et Fabrice Guerrero qui pointent en tête du classement de la poule 10, avec 4 longueurs d’avance sur Palavas (un match en moins contre le BCI XV), à six journées de la fin. une performance de taille qui place l’AUCR au pied du podium national des formations les plus performantes sur le plan offensif (+426), derrière Puilboreau (+642), Périgueux (+498) et Courbevoie (+442). La meilleure attaque du championnat – et de très loin (+126 sur Palavas) – tentera de préserver son invincibilité qui court maintenant depuis 5 rencontres, sur le terrain du BCIXV cette fois-ci, lors de la prochaine journée. L’Isle sur Sorgue, ayant été la seule formation à s’être inclinée, pour le moment, par la plus petite des marges (24-19). De quoi entretenir un peu de suspens avant cette rencontre…

Qui tentera d’arrêter la réserve dans son élan (photo André Verdet)

L’Excellence B au sommet de son art !

Inarrêtables ! Le XV universitaire n’a fait qu’une bouchée du leader héraultais, Palavas et s’installe plus que jamais en tête de son championnat à une seule longueur désormais de son adversaire du jour (34-10).

À 7 journées de la fin, Palavas, meilleure attaque pourtant à l’extérieur (+149 pts), n’a pas pesé bien lourd sur le terrain du Val de l’Arc et n’a désormais plus le droit à l’erreur. Les partenaires de Bourdon lui ont fait savoir, dimanche sur le terrain en lui infligeant sa plus lourde défaite de la saison (39-10) – la 3ème du nom – avec six essais concédés derrière la ligne. Un 8ème succès qui place les joueurs de Christophe Esclusa et Fabrice Guerrero dans une situation idéale après avoir lavé l’affront de l’aller (22-0).
En déplacement à Bastia (1 seul succès en 12 journées), l’AUCR, en cas de victoire bonifiée, pourrait alors prendre la tête du championnat. Palavas recevant dans le même temps, l’Isle sur Sorgue (3ème), large vainqueur de Six-Fours (26-0) à l’occasion de cette 11ème journée.
 À l’aller face aux insulaires, Arthur Malleander et sa bande avaient fait exploser le compteur du championnat Excellence B en s’imposant sur le score de 72 à 0 avec 12 essais en prime. L’allure du XV universitaire (bis) n’a visiblement pas faiblit depuis ce dernier record. Ses 321 points au compteur, faisant du XV universitaire la meilleure attaque du championnat, le prouve aussi.

Un groupe qui n’a désormais plus aucune limite (photo André verdet)

L’Excellence B en mode prise de tête !

Après sa victoire bonifiée, elle aussi, sur le terrain de Six-Fours (50-9), la réserve aixoise poursuit son ascension et s’offre l’occasion de prendre la tête du classement de la poule 10, dimanche en recevant Palavas, l’actuel leader du championnat.
En manque de repère au début de cette saison, le XV universitaire avait dû s’incliner en terre Héraultaise avant de lancer la machine qui depuis ne cesse de séduire les foules. C’est d’ailleurs la seule grosse et franche défaite de la saison (22-0) concédée par Quesada et sa bande puisque la seconde, également concédée en terre héraultaise s’est imposée sur le fil, à Vendres (26-25). Depuis les joueurs de Christophe Esculsa et Fabrice Guerrero ont signé un quasi sans faute allant même jusqu’à partager les points avec la Valette, dans son fief, qui partage également la place de dauphin avec l’AUCR. Et démontré qu’ils avaient des resources s’adjugeant le leadership offensif de la poule (+287 points – 30 points par match en moyenne). Lors de cette 11ème journée, les partenaires de Cédric Cascaro se voient donc offrir une occasion unique de prendre le pouvoir dans ce championnat et la « tête » à Palavas par la même occasion ! Ce serait franchement dommage de ne pas en profiter…

Jusqu’au bout, « La B » ne lâchera rien (photo André Verdet)

Dimanche 22 janvier
11ème journée Excellence B
Stade val de l’Arc – 13h30
AUCR (2ème) reçoit Palavas (1er)

Reprise le 15 janvier…

A l’exception des juniors Phliponeau (4ème de la poule 3) qui joueront leur dernier match de l’année 2016 au Val de l’Arc, le 10 décembre prochain face à la lanterne rouge, l’USAP 84 (1ère journée de la phase retour) et les Belascain (6èmer de la poule 4) qui tenteront de se relancer le lendemain, le dimanche 11 décembre, en accueillant les Catalans de Salanque Côte radieuse XV (2ème) (7ème journée), le XV universitaire ne reprendra le chemin des stades que le dimanche 15 janvier avec pour objectif, une qualification historique à la sacrosainte session des phases finales de Fédérale 3.
4 réceptions sont programmées dans cette phase retour :
Palavas en janvier, intercalé entre deux déplacements chez les deux actuels relégables.
La Valette à la mi-février. La venue du leader sera incontestablement le choc de ce début d’année.
Vendres qui n’a pas laissé que de bons souvenirs aux aucistes sur et en dehors du terrain, prévu à la mi-mars et
Cavaillon qui fermera le ban de cette édition 2016-2017. Une 18ème et dernière journée à domicile qui pourrait être décisive en vue de la qualification aux play off.
A noter que cette année – à titre expérimental – les deux premiers de chaque poule sont automatiquement qualifiés en phase finale. Les 4 poursuivants (3ème, 4ème, 5ème & 6ème) de chaque championnat s’affronteront en demi-finales croisées (A/R) pour déterminer les deux autres formations accédant aux 32ème de finale.

Programme de la phase retour
JANVIER
15 / 01 : RC Six Fours (10ème) / AIXUCR
22 / 01 : AIXUCR / Palavas (5ème)
29 / 01 : Bastia (9ème) / AIXUCR
FÉVRIER
05 / 02 : Boxeland CI (4ème) / AIXUCR
19 / 02 : AIXUCR (2ème) / La Valette (1er)
MARS
05 / 03 : RC Vallée du Gapeau (7ème) / AIXUCR
12 / 03 : AIXUCR / Vendres Lespignan (6ème)
19 / 03 : RC Aubagne (8ème) / AIXUCR
AVRIL
02 / 04 : AIXUCR / SU Cavaillon (3ème)
14322499_1290916050927395_2631024853337437388_n
(photo André Verdet)

La Réserve au même rythme !!

Destiné à renforcer l’effectif Fédérale, le groupe Excellence B constitué cette saison n’en oublie pas pour autant ses obligations de championnat en affichant de l’audace et une envie collective dévordante. Résultat, une très belle seconde place au championnat à la clé après six journées…

Seul Palavas à ce jour, l’actuel leader du championnat Excellence B a su contrecarrer les plans des joueurs de Christophe Esclusa et Fabrice Guerrero. Excepté ce faux pas généreux (22-0) chez un leader qui s’est incliné en revanche, face à l’quipe de la Vallée du Gapeau (12-8) qui vient elle-même de subir le loi de l’AUCR (21-10), les « Réservistes » du XV universitaire semblent suivre le même chemin que la Fédérale 3 qui plus est, avec le même état d’esprit. A la tête d’un championnat très ouvert, les partenaires de Arthur Bourdon et Mathieu Sabatier ont peut-être, eux aussi, l’occasion de prolonger leur saison au-delà de la saison régulière. C’est en tout cas le chemin qu’ils prennent. Une très belle satisfaction pour le staff auciste qui peut s’appuyer sans détour sur deux effectifs qui n’en font qu’un à la fois sur le dessein sportif et sur la mentalité affichée. Et si la Fédérale aixoise brille par sa solidité défensive, les partenaires de Villecroze, Masse, Sabatier et consorts peuvent s’enorgueillir d’avoir passé l’un des plus beaux cartons de l’hexagone en Excellence B avec après leur cinglante victoire infligée aux Bastiais (72-0). Un palmarès détenu pour l’heure par l’équipe de Marcq en Bareuil (93-0 aux dépens de Dunkerque) et Puilboreau (91-0 sur Angers). Nouveau challenge ?
97
La « réserve » a prouvé qu’elle était joueuse et ambitieuse, elle aussi, cette saison (photo André Verdet)