C’est maintenant ou jamais !

Après 3 semaines de trêve, le XV universitaire qui s’apprête à recevoir les Varois de la Vallée du Gapeau, se voit offrir une ultime occasion de recoller au groupe de tête et envisager, pourquoi pas, les play-off en fin de saison.

Il faudra avant tout viser la victoire ce dimanche, bonifiée si possible, pour sceller définitivement le maintien de l’AUCR avant d’aller jeter un coup d’œil furtif dans le jardin du voisin pour voir ce qui s’y passe réellement. Car à six journées de la fin, on voit mal, en effet, comment la bande à Durepois qui compte 16 points d’avance sur le premier relégable, Draguignan (qui reçoit Berre…), pourrait encore précipiter sa chute d’ici le prochain printemps. Avec trois matches à domicile, pour autant de déplacements, l’horizon semble plus que jamais bien dégagé. Mais comme mathématiquement tout est encore possible même pour le plus invraisemblable des scénarios, il faut rester prudent et mesuré !! Pit Humeau reconnaît toutefois que la saison peut aller au delà de la 18ème journée : « Ce dernier bloc peut être l’amorce d’un joli cycle. Ce groupe mériterait d’avoir quelque chose à vivre et à jouer à la fin du bal. Pour l’instant sur le plan comptable on n’y est pas. On a manqué de constance et on a déjà cramé nos jokers. Vu les qualités humaines et techniques qui sont là, c’est frustrant. Mais c’est toujours possible ! Dimanche, ça va être un très gros match. Les Varois sont sur une dynamique positive. Ils ont fait tomber le leader et seront sûrement revanchards de leur défaite à domicile au match aller. C’est un rendez-vous qui tombe à pic puisqu’il nous faut retrouver ces qualités de générosité qui sont l’ADN des « chiens poubelles »… »
La course reste ouverte…
Car si la règle arithmétique est valable dans un sens elle est tout autant dans l’autre ! En effet, une victoire aixoise conjuguée dans le même temps aux résultats des deux chocs entre les quatre premiers, pourrait ramener très clairement l’AUCR dans la course aux quatre places éligibles aux phases finales. C’est ce qui s’appelle avoir le c.. entre deux chaises ! Pour s’installer plus haut que dans la simple partie flottante du championnat, les hommes du tandem Guillaume Marques et Gwendal Ollivier devront décrocher ce septième succès sur le Gapeau – dont le compteur est aussi resté bridé à 27 points comme l’AUCR – et s’offrir une perf’ sur l’un des quatre premiers. Chose que le XV universitaire n’a toujours pas signé ! Ça tombe bien puisqu’il aura peut-être l’occasion de la parapher à Aubagne lors de la prochaine journée. Un XV du santon qui soit dit en passant, n’en finit plus de combler son retard, après ses deux victoires bonifiées par près de 50 points d’écart contre St Saturnin (54) et à Bastia (53) !! Joli défi en perspective… Pour le promu varois qui se présente sur le terrain Martinez et qui avait débuté sa saison en fanfare avant d’être refroidi par…l’AUCR, ce dernier a, lui aussi, ce même double objectif en tête ! Ce ne sera donc pas une partie de plaisir pour le XV universitaire sauf, évidemment, en cas de succès.
affiche de match GAPEAU

Dimanche 21 février à 15h
Stade Maurice David
13ème journée de Fédérale 3
Aix UCR – reçoit la Vallée du Gapeau