« C’est maintenant que tout se joue »

 

AUCR-Martigues et PARC 750

 

L’AUCR n’a plus le droit à l’erreur face à Palavas qu’il reçoit ce dimanche, s’il veut continuer à croire à son maintien en Fédérale.

Le XV auciste semblait s’être sorti de cette mauvaise habitude d’échouer à quelques points de la ligne victorieuse. Face à Martigues la rage de vaincre et le volume de jeu déployé par les « Universitaires » avaient laisser entrevoir un redressement significatif avant d’aller se jauger en territoire inconnu ou plutôt à Lunel. Comme habitude, dans l’Hérault,, les tuniques « jaune et noir » y ont cru longtemps, très longtemps. Au moins jusqu’à la pause (5-12). Et puis le vent à tourné… Paul Léonard relèvera que « pour une fois, le meilleur joueur de la rencontre aura été l’arbitre. » Yohan Faure retiendra,lui, « que le groupe n’a pas su proposer le même défi physique que face à Martigues où nous étions en surrégime. Nous y avons laissé des plumes. A Lunel, nos temps fort n’ont pas été concrétisés sans parler d’un arbitrage plus qu’approximatif. Tout n’a pas été mauvais, la base était bonne. C’est ce qu’il va falloir développer contre Palavas. »

Appel aux supporters
Désormais à sept points » du premier relégable* (Jacou), l’AUCR n’a plus le droit à l’erreur à domicile et décrocher sans doute un exploit à Argelès (2ème), Berre (1er) ou Thuir (5ème), au choix, pour maintenir son blason en haut lieu ! Le président André sait que « chaque rencontre qui se présente à nous désormais est une finale. Il faudra les jouer de la même manière. C’est maintenant que tout se joue ! Et comme lors de ces grandes occasions, il nous faudra le soutien massif de tous nos supporters qui ont été déterminants lors de la réception de nos voisins de Martigues » L’an dernier, les hommes du tandem Graulhet-Marque avaient vu le bout du tunnel à l’avant dernière journée seulement après un exploit retentissant sur Nice. Il en reste six journées aux partenaires de Laffet pour signer un nouvel exploit et s’offrir une « vraie » finale le 15 avril prochain à domicile contre Jacou. L’enjeu en vaut vraiment la chandelle. Les 32eme de finale, c’est maintenant, contre Palavas
Benjamin RIBEIRO

*Les sept points de retard ne comptabilise pas les points de la rencontre face à l’ESC BAC ASP à Baixas au cours de laquelle de graves incidents ont eu lieu en fin de rencontre le 16 novembre dernier. La commission des règlements de la FFR doit rendre sa décision au tout début du mois de février

Dimanche 1er Février 2015
13eme journée de Fédérale 3
AUCR (10eme – 14 points) reçoit Palavas (6ème – 23 points)
Stade Maurice David – terrain synthétique Martinez
Championnat Xcellence B à 13h30
Entrée Libre