La der des der des belascains

Bien plus que du vent, en ce jour, le 1er de poule (Roval) venait avec la fleur aux fusils. Mal leur en prit car la 1er mi-temps fut un combat de tranchées et nos jeunes sortirent les casques à pointes ; les CRAG atteignent la pause avec seulement dix petits points de retard et le doute s’installe dans le camp adverse mais aussi sur notre banc de touche où les entraîneurs avaient du mal à rester assis.

L’entame du second acte ne mit pourtant pas les minots dans le droit chemin avec le vent en face, et la poisse d’une interception des rovaliens qui leur fit encaisser un essai suite à une erreur d’appréciation.

La fin de rencontre fut usante pour les nerfs : malgré nos avants qui retournèrent dans l’en-but sur l’une de leurs rares pénaltouches pour aplatir le cuir, le physique et le banc de touche eurent raison de la volonté et du sacrifice de nos jeunes, malheureusement submergés par les assauts répétés et le score s’envola. A la fin de la partie nous avons pu lire sur les visages du public et des encadrants la fierté du combat accompli et surtout les marques sur les visages adverses qui se souviendront longtemps que la fleur du fusil avait fanée en venant sur nos terres, non pas par le score mais par le combat imposé par les nôtres en défendant chèrement leur territoire.

Le groupe du jour: Colombo, Dauvel, Da Silva, Sekher, Combet, Schneider, Gentil, Bougogne, Serr, Fremy, Ammar, Dreyer, Berger, Fourcher, Cottin, Chauvelot, Burle.

Encadrant: Laborde, Esclusa, Baril.