L’Aix UCR au révélateur du COB !


Le XV universitaire reçoit le voisin berrois, actuel dauphin du leader varois, dimanche pour un choc au sommet à l’occasion de la dernière journée de la phase aller. Une victoire et Aix pourrait rejoindre le top 4 du championnat !

Ils vont vraisemblablement conclure l’année 2015 « entre amis », tant les passerelles entre les deux clubs sont nombreuses depuis quelques années maintenant , et se taper dans le dos en se donnant rendez-vous l’an prochain pour un match peut-être couperet en vue d’une qualification aux phases finales de Fédérale 3… Qui sait ? Car au train où vont les choses, les deux clubs provençaux pourraient bien faire partie du bon wagon cette saison. Ce qui ravirait le comité par les temps qui courent. Mais n’en parlez surtout pas à Guillaume Marque et Gwendal Ollivier. Pourtant les preuves comptables sont là ! Mais avant de projeter les « jaune et blanc » plus loin que 2015, les partenaires de Florian Isnard devront en découdre avec une formation berroise qui n’a quasiment réalisé aucun faux pas dans ce championnat. Excepté un nul contre Aubagne en ouverture de la saison à domicile et une très courte défaite à la Valette (24-23), Berre continue de semer la panique sur les terrains adverses et devrait récolter une place privilégiée parmi les élus aux phases finales. Comme d’habitude ! Côté aixois, la situation n’a jamais été aussi claire depuis que le XV universitaire a fait basculé son destin il y a deux saisons maintenant dans la monde de la Fédérale. Cinquième au classement avec une belle marge de sécurité sur le zone de relégation (15 points), Pit Humeau et sa bande ont réalisé jusqu’à présent un début d’exercice particulièrement réussi. D’autant que l’effectif a connu pas mal de bouleversements à l’intersaison. Si le collectif aixois s’est quelque peu pris les crampons dans le tapis en début de saison face à Martigues et surtout face à Cavaillon à domicile, il a affiché en revanche un tout autre visage que celui d’une éventuelle victime face aux gros bras de ce championnat. La Valette, s’en souvient encore ! L’AUCR qui a toujours évité de prendre la marée face au COB depuis les deux dernières saisons (4 défaites en 4 matches) a incontestablement d’autres arguments à faire valoir cette année pour contester la suprématie locale des rugbymen du grand Est provençal.
« Berre, une saveur particulière.. »
Greg Varagnol, le demi de la charnière aixoise s’attend de toute évidence à une grosse opposition avant de conclure cette première partie de saison : « Ce match face à Berre a toujours une saveur particulière parce qu’on reçoit le second du championnat à domicile qui domine ses sujets depuis le début du championnat. Nos moyens sont incomparables, il faut être réaliste.Après, ça nous empêchera pas de tout donner pour gagner. A mon avis, on peut pas parler encore de confort parce que beaucoup d’équipes se tiennent en peu de points. le moindre faux pas peut te mettre en situation compliquée, deux carrément te mettre en danger. On a tous en tête le parcours de Thuir l’an dernier, deuxième en décembre et relégué en fin d’année. En rugby rien n’est acquis, jamais. Le match contre Saint-Saturnin en est un très bon exemple. C’est dans les gènes de l’AUC d’être des petits, les chiens poubelles nous ont laissé cet héritage. A nous de pas l’abandonner en ne se prenant pour d’autres. Nous avons à l’esprit de faire le meilleur match possible, dans le contenu et dans le combat. On verra ensuite le résultat à la fin... » En cas victoire, l’AUCR ne pourra plus cacher derrière son statut de petit poucet d’autant qu’il n’a de toute évidence pas envie de se faire « Berre…ner » cette année !
83
Caputo et sa bande bien décidés à poursuivre leur belle série à domicile Berre (photo AV)

Dimanche 13 décembre
9ème journée Fédérale 3
dernière journée phase aller
Aix UCR (5ème) reçoit le CO Berre (2ème)
13:30 Excellence B (terrain C)
Championnat de France Belascain
13:30 Aix UCR reçoit RC les Angles Rhône (synthétique Martinez)