L’AUC a tenu tête !!

Face à la Valette, le XV universitaire n’est pas passé bien loin d’un nouvel exploit à l’extérieur après une première période plombée par une attitude timorée (27-17).

Cette dernière rencontre sur le terrain du leader aura révélé bien des choses. D’abord sur le niveau de l’AUCR cette saison. A moins d’un grave accident de parcours dans la seconde phase du championnat, il est entendu que les joueurs de Marque et Ollivier sont taillés pour jouer les trouble-fête dans cette poule. L’unique objectif de la lutte pour le maintien ne semble être plus qu’un des objectifs parmi d’autres et non plus la priorité absolue tant elle semble évidente ! Entendu aussi son état d’esprit. Face à la Valette, sous les yeux de Mathieu Bastaraud et de son compère Delon Armitage, les partenaires d’Alex Veraherge ont répondu présent face à des Varois impressionnants à domicile jusqu’à ces dernières oppositions face à Berre et Aix ! Le réveil des aucistes…fut tardif certes ! Comme face à St Saturnin qui au passage s’est imposé face à Martigues. Un dernier résultat qui donne un peu plus de crédit à la victoire de l’AUCR sur ce XV vauclusien ! De toute évidence, cette équipe auciste en a sous le crampon. Cette réaction sur le tard leur a sans doute coûté un point, peut-être davantage en fin de partie. Qu’importe Aix reste en embuscade. La position idéale avant de clore le chapitre de la phase aller dimanche en recevant un autre cador, le voisin berrois, chichement vainqueur de la Vallée du Gapeau (6-3).
Clément Ferrier, à la baguette du XV aixois, n’a pas caché pas déception d’avoir quitté la modeste pelouse varoise sans bonus sous le bras : « On sort une nouvelle fois frustrés, on donne encore de nombreux points en début de match et on le paye à la fin malgré une bonne dernière demi-heure. On espérait ramener des points, ce n’est malheureusement pas le cas mais on a pas grand chose à envier à la Valette. Le terrain était quasi impraticable, une vraie pataugeoire…  » Florian Isnard a confirmé, lui aussi, cette impression d’inachevé :  » On est entrés timidement dans la partie sans trop se défiler non plus. Nous avons raté une occasion de rester invaincu à l’extérieur car nous ne sommes pas si éloignés que ça de La Valette. Nous avons beaucoup de similitudes avec le jeu des Varois mais il faut reconnaître que cette équipe produit beaucoup de mouvements et reste très bien organisée… » Si « tout le monde est capable de battre tout le monde » comme le souligne Gwendal Ollivier dans ce championnat , alors L’AUCR n’a peut-être pas fini de surprendre ! Son ambition non plus !
23
Pit et toute sa troupe n’ont vraiment pas à rougir de cette défaite (photo André Verdet)