L’AUCR condamné à l’exploit

Avec quatre défaites en autant de journées dont trois à domicile, le XV universitaire aixois est désormais condamné à l’exploit pour se sortir de la zone de relégation. En commençant dimanche face à Berre, leader invaincu.

Cette rencontre face à l’Étoile catalane n’a franchement en rien arrangé les affaires aixoises. Première étape d’une double réception à domicile, le XV universitaire se devait de l’emporter avant de recevoir dans un contexte moins tendu, le CO Berre, leader invaincu de la poule, dans un derby d’ores et déjà crucial pour l’avenir des « jaune et noir ». Cette rencontre est devenue primordiale à la fois pour rester au contact du ventre mou de ce championnat, toujours indécis et capricieux, mais aussi et surtout pour s’extraire de la zone rouge d eplus en plus inconfortable…
Des occasions face à l’ESC, l’AUCR en aura eu et notamment durant le dernier quart d’heure de la première période où les joueurs de Hervé Graulier ont évolué à 12 contre 15 mais sans jamais scoré. Malgré une volonté réelle de faire vivre le cuir dans les intervalles, Aix qui a souvent mis sur le reculoir une belle équipe catalane n’a en revanche jamais n’a pu mettre à défaut l’arrière garde d’Argelès pourtant encore fébrile elle aussi et qui présentait un bilan tout aussi insuffisant que l’AUCR. Ce match laissera des traces. Ne serait-ce que physique. Greg Varagnol sera-t-il remis de son KO après un choc avec l’ancien « bus » de Castres, Olivier Benassis ? Yoann Faure, l’une des pièces maîtresses du pack auciste sera quant à lui suspendu et donc absent des prochains débats, suite au carton rouge reçu après une belle générale à l’heure de jeu. Et des regrets aussi car il ne s’en est fallu d’un rien pour que Isnard ne passe les bras derrière la ligne d’enbut à le dernière seconde des sept minutes d’arrêts de jeu ! L’arbitre parisien a un peu (beaucoup) tergiversé sur cette dernière phase de jeu qui change tout ! Ce XV universitaire là ce contentera donc d’un quatrième point bonus défensif. Maigre consolation certes, mais qui a au moins le mérite de garder le cap. Pantoxa Salagoïty, l’arrière basque du XV universitaire sait que ce choc provençal est l’une des dernières chances donné à l’AUCR pour se sortir de cette spirale négative : « Je ne pense pas que nous soyons tombés sur plus fort que nous. On échoue à 4 malheureux points. Ca se joue sur des détails… Ils marquent leur seul essai sur une série de pick and go et nous on pilonne les 10 dernières minutes sans succès. L’arbitre aurait du les sanctionner plus sévèrement qu’avec de simple pénalités. Derby ou pas derby, dimanche il faut gagner. On est relégable, on n’a plus le temps de cogiter. Nous ne sommes pas si loin que ça malgré 4 défaites. Alors on va se battre avec nos armes pour accrocher une première victoire dans la saison et se relancer dans la course au maintien. « . Passé ce gros morceau, l’AUCR n’aura pas le temps de souffler puisqu’il devra remettre ses comptes à jour* en allant défier Palavas, le week-end suivant. Histoire de remettre à flot ses intérêts et son moral.
BR

* Palavas-les-Flots / Aix UCR, match en retard de la 4ème journée du 12 octobre, reporté en raison des intempéries qui ont touché le Languedoc Roussillon à cette date.

Dimanche 26 octobre à Aix
6eme journée de Fédérale 3 – 15h
Stade Maurice David – terrain Martinez
Aix UCR (10ème) reçoit le CO Berre (1er)
championnat Excellence B (réserve) – 13h30