L’AUCR tient sa finale !

AUCR-UCthuir 602

Vainqueur à Thuir ce week-end à l’occasion de l’avant dernière journée de championnat (15-13), l’AUCR, en ballotage favorable, jouera son avenir dans quinze jours à domicile face à Jacou….comme prévu !

S’il est peut être un peu osé de parler d’exploit sur ce match en tous les cas les partenaires de Steph’ Laffet ont réalisé une performance de taille à l’extérieur en venant à bout de Catalans dont l’avenir s’est assombri d’un coup. Cette victoire, la première de la saison pour l’AUC loin de ses bases, tombe, évidemment au meilleur moment avant le décompte final. Un sixième succès qui tombe à pic ! Depuis 2015, l’Aix UCR a, soit dit en passant, signé l’un des meilleurs parcours de la poule derrière l’ESC, l’Avenir Bleu et Blanc et Baixas en terme de résultats et de points marqués (18 points au total). C’est dire du redressement et ce, même si les essais ne se comptent pas à la pelle ! Cette victoire acquise à l’arraché était de toute façon capitale pour que le XV universitaire s’offre le droit de disputer sa « finale » de championnat face à des banlieusards de Montpellier, battus à domicile par Palavas (0-6) et qui joueront eux aussi leur avenir le 19 avril prochain… Même si Thuir, en déplacement à Berre, et Baixas à l’ES Catalane, ne sont pas les mieux lotis lors de cette dernière journée, cet ultime rendez-vous à Maurice David devrait tenir toutes ses promesses et lot d’émotions qui va avec. En tous les cas, il en respire toutes les saveurs avant même qu’il ne soit servi à point aux supporters dans quelques semaines. Pour ce « traditionnel » coup d’éclat de la saison, l’AUCR a tout de même du batailler ferme et surtout défendre « comme des clébards« , retiendra Florent Isnard, un de la meute « jaune et noir… Dans ce match, le XV universitaire aura su faire « le dos rond durant toute la première période et attendre son heure, explique le pilier aixois. Nous avons tous livré une grosse bataille en défense avec une mention spéciale pour les frères Liberman. « 

La botte « magique » de Marque

Guillaume Marque avait pour l’occasion chaussé sa botte magique pour sortir l’AUCR de ce guêpier ! Avec un sans faute réalisé du bout de la chaussure et une maîtrise parfaite du jeu aixois, l’ouvreur auciste a encore une fois réalisé une grande prestation et délivré son club du mal : « C’était un Guigui des grands jours, soulignera Isnard.  D’ailleurs il nous sauve lorsque l’ailier catalan est sur le point d’aller aplatir en seconde période. Guillaume l’envoie dans le décor in extremis. » En infériorité numérique lors des dix dernière minutes, Delabrecque et conorts n’ont donc pas cédé à la tentation de tout lâcher et ont fini par pousser Thuir à revêtir à son tour une panoplie de premier relégable peu enviable à une journée du terme. Un trait de caractère évident et rassurant qui offre aujourd’hui à l’AUCR de vivre ce qui sera sans doute l’un des plus beaux jours en cas de victroire, au terme d’une édition 2014-2015 à couper le souffle. Un dernier effort collectif pour offrir une fin exceptionnelle à Stéphane Laffet qui l’a été tout autant durant son quinquennat aixois. Capitaine exemplaire de ce groupe, cet ancien d’Aubagne, co-auteur des derniers faits de gloire du club, a su insuffler une autre dimension aux universitaires aixois. Celle qui se ventile et l’on connaît aujourd’hui. Rendez-vous le 19 avril pour une dernière communion.

Benjamin RIBEIRO

Dimanche 19 avril à 15h
Stade Maurice David
Terrain synthétique Martinez
18eme journée de Fédérale 3
Dernière journée
l’Aix UCR (8ème) reçoit Jacou Montpellier (6ème)
Lever de rideau 13h30 – championnat Excellence B