Les Belascain accueillent leur « bête noire »

Les Espoirs de l’AUC (8ème) retrouvent la compétition dimanche, à domicile, avec la réception des Nîmois (5ème), invaincus face aux Aixois depuis deux ans.

Nîmes est devenu un poison pour les Belascain de l’AUCR. Ce n’est pourtant pas faute d’avoir essayé de le diluer avec quelques composants connus du succès. Mais l’alchimie des corps n’a jamais eu lieu. En tous les cas pas encore ! En deux saisons, le XV universitaire a subi 3 défaites et accroché un nul au stade Kaufman. C’était en octobre 2015… Depuis, Aix n’a fait que trébucher, de peu parfois mais la vérité comptable est là ! Le revers le plus mémorable restera sans aucun doute celui concédé en finale du bouclier de Provence alors que les Aixois avaient dominé les débats durant plus d’heure. Le pragmatisme et la rigueur gardoise ayant fait le reste… Au regard du classement actuel avant l’entame de la phase retour, les oppositions et les ambitions ne sont plus vraiment les mêmes d’un côté comme de l’autre. Alors que le XV nîmois semble s’être une nouvelle fois ouvert le chemin de la finale de Provence qu’il disputera vraisemblablement contre Provence Rugby, l’AUCR en proie à un groupe décimé par de nombreuses blessures, sérieuses parfois, n’a pas été en mesure de rivaliser durant cette première partie de championnat.
Un sursaut collectif attendu
Romain Jérôme et son adjoint veulent pourtant croire au sursaut collectif et à un retour en grâce de son groupe même si depuis la reprise, la gestion de l’effectif reste encore compliquée : « Depuis la trêve l’équipe ne s’est encore jamais entraînée au complet. Il est évident que nous n’abordons pas le match face à Nîmes dans les meilleures conditions possibles. Ni d’ailleurs la phase retour dans son ensemble. Nous verrons cette semaine comment le groupe va se manifester, en espérant qu’il y aura un sursaut de dernière minute. » Avec une seule victoire au compteur, et non des moindres, face à Provence Rugby (23-16),
les partenaires Gautier Bourgogne ont l’occasion de frapper un bon coup à l’occasion de cette entame de la phase retour et de s’offrir enfin la peau des crocodiles nîmois. Histoire au de ne rien regretter et de rompre enfin le sort face à Nîmes. Les supporters seront là pour assister à ce redressement ! A cœur vaillant….

Les Belascain ont déjà renversé d’autres montagnes. La Sainte Victoire veillera à ce que celle du Gard fasse partie, elle aussi, du décor à l’issue des 80 prochaines minutes (photo André Verdet)

Dimanche 29 janvier – 15h
Complexe sportif du Val de l’Arc
Championnat de France Belascain
Phase régulière (1ère journée phase retour)
10ème journée (poule 4)
Match aller : Nîmes – AUCR 18 / 6