Les Belascains prennent la foudre à la Valette

Pour son dernier match de la saison régulière, le XV universitaire, abonné au succès depuis 6 journées, a subi sa première vraie gifle de la saison à la Valette à une semaine de la finale de Provence contre Nîmes (43-10).

Ce devait être la préparation idéale face aux Espoirs varois qui ont été les seuls à suivre la cadence infernale imposée par les Nîmois et les Aixois dans ce championnat. Mais ils ont fait face à plus forts et certainement plus motivés qu’eux. Jamais, l’AUCR n’avaient autant pris la foudre. Ce qui est sûr c’est que les joueurs de Christophe Gay et Lionel Lagrange sont tombés sur un « morceau » de choix. Ils étaient prévenus. Un peu comme celui qui leur sera servi samedi prochain en finale cette fois-ci du bouclier de Provence. Les Espoirs aucistes avaient déjà goûté à trois reprises au goût amer de la défaite en quinze rencontres…Mais à ce tarif, pas encore. En concédant 7 essais, l’AUCR a conclu sa phase régulière avec sa plus grosse défaite jamais enregistrée depuis deux saisons à ce niveau ! Christophe Gay a un début d’explication à cette déroute collective :  » Avant toute chose, nous sommes tombés sur une très belle équipe qui a su nous faire déjouer sur nos points forts que sont le déplacement et l’engagement. A côté de cela, Notre préparation ne s’est pas faite au mieux dans la mesure où les joueurs savaient que sur ce match il n’y avait plus rien à jouer sauf peut-être une seconde place au classement général sans intérêt vraiment…peut-être nous nous sommes protégés des éventuelles blessures et cartons sur ce match. Nous avons failli dans le secteur de la défense tant individuellement que collectivement. Aucune satisfaction n’est à ressortir de cette rencontre. J’ai senti beaucoup de frustration chez nos joueurs à la fin de ces 80 minutes. Ils ont bien compris qu’ils étaient passés totalement a côté de leur match. Il n y a pas besoin d’en rajouter. Il va juste falloir retrouver le bon tempo cette semaine et retrouver notre cohésion… Et se laisser porter par la chance d’exister en ce beau mois de mai où beaucoup d’équipes ont fini la saison. Ce match va nous servir et à avancer« .
« Tout est possible »
Alex Verhaeghe, le demi de mêlée expérimenté de cette formation a déjà, tourné la page de cette débâcle : «  On s’est trompés dans la manière d’aborder le match. Quand tu te relâches face à une équipe de Coudon voilà ce que cela donne. On a une semaine maintenant pour se replonger dans la préparation de la finale. Tout le monde y croit, sinon ce ne serait pas la peine de chausser les crampons.. On s’attend évidemment a un match très difficile mais l’idée de ramener le bouclier nous fait tellement rêver que sur un match…tout est possible. Je suis sûr que l’équipe va réagir »
Samedi on en saura plus sur leurs réelles intentions!

Capture
Les Espoirs du XV universitaire sont tombés sur un os, samedi (photo André verdet)

Samedi 7 mai 18:20
Stade Pierre de Coubertin
Finale de Provence Belascain
Aix UCR – Nîmes RCG
Lever de rideau
Finale de Provence féminine senior à XV
Velleron – SMUC