Estagel – AUCR (7eme journée – F3 / poule 12)

 

Rugby – fédérale 3
L’AUCR reste sur sa fin !
Alors que le XV universitaire semblait avoir le match en main, bien que mené de 4 points sur le terrain de Estagel, l’arbitre a cru bon mettre un terme à la rencontre 5 minutes avant son terme et conclue notamment par une agression sur Brice Rossignol…

Les dirigeants aixois garderont un sale souvenir de leur déplacement en terre catalane. Bien que menés durant la partie, les partenaires de Guillaume Marque se trouvaient en position favorable avec une touche trouvée à 5 mètres de l’enbut adverse à cinq minutes du terme. Ni les joueurs, ni les coaches et encore moins les dirigeants n’ont compris pourquoi l’arbitre siffla la fin de la rencontre avant même que ces 80 minutes enlevées ne s’écoulent. Selon les propos des supporters ayant assistés à la rencontre, s’ensuivit une certaine confusion mais surtout une bagarre générale qui se poursuivit par une agression caractérisée sur le deuxième ligne aixois, Brice Rossignol. Mené 22-18, l’AUCR aurait sans doute pu trouver meilleure issue qu’un simple nouveau point bonus défensif, le sixième de la saison en 7 journées. Ce qui est sûr, de la voix de son vice-président, l’AUCR ne devrait pas en rester là suite aux événements qui ont émaillé la fin de cette rencontre et vraisemblablement porter réclamation face à la décision de l’arbitre d’arrêter la rencontre avant sa fin officielle face à cette entente ESC-BAC-ASP.
Benjamin RIBEIRO

ESB / BAC – AIX UCR (7eme journée Fédérale 3 – poule 12)

 

AUCR-COBerre 115


C’est maintenant ou jamais !


L’AUCR retrouve le chemin du championnat avec un déplacement (toujours) périlleux à Estagel, dans la banlieue perpignanaise. Une (première victoire) et les cartes de ce championnat seraient rebattues

C’est une énième occasion qui s’offre au XV universitaire que de recoller au ventre mou du championnat. Malgré une série de six défaites d’affilée – une première pour l’AUCR – les hommes du tandem Graulier-Marque ont encore cet espoir de maintien en ligne de mire grâce notamment à 5 points de bonus défensifs. Un cumul qui conforte l’idée que cette équipe n’est plus très loin de ses adversaires dans le contenu du jeu et dans l’engagement même si dans le secteur offensif, la guirlande d’essais se fait toujours attendre (4 en 6 matches). Un domaine qui coince malgré les intentions de jeu évidentes et une alternance qui parfois n’est pas cher payée ! Mais l’essentiel est préservé ; le ballon vit encore et l’envie aussi ! Face à cette entente catalane (ESC – BAC – ASP) l’enjeu sera néanmoins de taille. Il ne faudra surtout pas se laisser distancer par un concurrent direct à deux journées de la fin de la phase aller et d’accrocher par la même un premier succès avant de recevoir Thuir, dauphin de Berre, pour son dernier rendez-vous de l’année 2014 à domicile ! Ensuite Aix ira à Jacou, en délicatesse avec le règlement fédéral, pour conclure sur le terrain de l’ABB XV, le 14 décembre prochain.
« débloquer ce fichu compteur de victoire »
Damien Billès, 3eme ligne languedocien de l’AUCR , rumine encore cette défaite à Palavas lors de la dernière journée : « Elle est forcément difficile a digérer car nous perdons d’un point alors que nous avions le match en main. Mais il faut tourner la page comme chaque week-end. L’objectif à présent est de prendre les trois matches qui arrivent comme si c’était les derniers de la saison, comme des morts de faim. L’équipe continue d’être ambitieuse. elle le sera contre Estagel, promu rappelons-le et concurrent direct au maintien. Il nous faut débloquer ce fichu compteur de victoire. Le groupe est toujours solidaire et sera à nouveau quasiment au complet. » Seuls, Florian Isnard et Alex Delabreque sont encore incertains pour ce déplacement. De quoi nourrir (encore) des espoirs pour ce week-end !

Photo (XF – AUCR) : Billès et toute sa bande devront s’employer à nouveau pour faire vivre le ballon face à une équipe joueuse 
Benjamin RIBEIRO

Dimanche 16 novembre à 15h
7eme journée de Fédérale 3 poule 12
ESC – BAC – ASP (7ème – 10pts) / Aix UCR (9ème – 5 pts)
Stade Espira de l’Agly

« Ça va finir par payer ! »…

 

AUCR-COBerre 406

 

En se déplaçant sur le terrain de Palavas, dimanche, l’AUCR se voit offrir une ultime chance de raccrocher les wagons dans un championnat totalement débridé.

C’est sans doute la dernière chance d’oublier ce début de saison catastrophique et de se tourner vers un avenir plus clément. En affrontant Palavas (9 points), les joueurs de Hervé Graulier, actuellement à cinq longueurs de son adversaire du jour, premier non relégable, savent qu’il est impératif de saisir cette (énième) chance qui lui leur est offerte pour ne pas sombrer dans le pessimisme ambiant. Et pourtant, mis à part ce dérapage mal contrôlé contre le promu languedocien en ouverture de saison, les partenaires de Guillaume Marque ont plutôt fait bonne figure, encore ce week-end face au leader berrois. Mais quand ça ne veut pas passer…Loin d’être épargné par les blessures aussi et les absences, l’AUCR a quand préservé ses vertus de combat et d’audace en dépit du maigre butin récolté en 5 journées là où d’autres auraient sans doute baissé les bras.
« On en a vraiment marre… »
A l’image de Brice Rossignol, le solide gaillard de la 2ème ligne auciste, l’AUCR est donc encore loin d’avoir rendu les armes : « Face à Berre on prend un essai au bout de deux minutes. 0n ne pouvait pas imaginer pire scénario face au leader. Nous nous sommes remis en selle grâce à la botte de Guillaume (Marque). On a eu une bonne attitude dans le combat. Nous les avons gênés dans le secteur de la conquête mais face à une équipe de ce calibre les erreurs ne pardonne pas. Maintenant rien est encore fait. On s’entraîne dur pour revenir dans ce championnat. Ca va finir par payer. Nous ne sommes pas loin de nos adversaires. Il faut que ça bascule en notre faveur maintenant. Ici on ne joue pas pour la gloire ou l’argent mais pour ce que représente le maillot de l’AUCR. » Il se dégage d’ailleurs dans les couloirs du club un certain agacement face à cette situation sportive : « On en a vraiment marre de cette place de relégable. Ca ne reflète en rien notre état d’esprit et notre niveau. »  Face à cette situation comptable de cinq défaites d’affilé que le club n’a, au passage, plus  connu depuis ces dix dernières années, l’AUCR a bien l’intention de modifier sa trajectoire ce dimanche dans la paisible cité balnéaire du Languedoc, à Palavas, pour se remettre enfin à flot ! Ca tombe bien puisque cela concorde avec le retour de certains cadres…
                                                                                                                                             BR

Dimanche 2 novembre
4ème journée de Fédérale 3
match en retard du 12 octobre (intempéries)
Palavas (7eme) reçoit AUCR (10ème)

L’AUCR condamné à l’exploit

Avec quatre défaites en autant de journées dont trois à domicile, le XV universitaire aixois est désormais condamné à l’exploit pour se sortir de la zone de relégation. En commençant dimanche face à Berre, leader invaincu.

Cette rencontre face à l’Étoile catalane n’a franchement en rien arrangé les affaires aixoises. Première étape d’une double réception à domicile, le XV universitaire se devait de l’emporter avant de recevoir dans un contexte moins tendu, le CO Berre, leader invaincu de la poule, dans un derby d’ores et déjà crucial pour l’avenir des « jaune et noir ». Cette rencontre est devenue primordiale à la fois pour rester au contact du ventre mou de ce championnat, toujours indécis et capricieux, mais aussi et surtout pour s’extraire de la zone rouge d eplus en plus inconfortable…
Des occasions face à l’ESC, l’AUCR en aura eu et notamment durant le dernier quart d’heure de la première période où les joueurs de Hervé Graulier ont évolué à 12 contre 15 mais sans jamais scoré. Malgré une volonté réelle de faire vivre le cuir dans les intervalles, Aix qui a souvent mis sur le reculoir une belle équipe catalane n’a en revanche jamais n’a pu mettre à défaut l’arrière garde d’Argelès pourtant encore fébrile elle aussi et qui présentait un bilan tout aussi insuffisant que l’AUCR. Ce match laissera des traces. Ne serait-ce que physique. Greg Varagnol sera-t-il remis de son KO après un choc avec l’ancien « bus » de Castres, Olivier Benassis ? Yoann Faure, l’une des pièces maîtresses du pack auciste sera quant à lui suspendu et donc absent des prochains débats, suite au carton rouge reçu après une belle générale à l’heure de jeu. Et des regrets aussi car il ne s’en est fallu d’un rien pour que Isnard ne passe les bras derrière la ligne d’enbut à le dernière seconde des sept minutes d’arrêts de jeu ! L’arbitre parisien a un peu (beaucoup) tergiversé sur cette dernière phase de jeu qui change tout ! Ce XV universitaire là ce contentera donc d’un quatrième point bonus défensif. Maigre consolation certes, mais qui a au moins le mérite de garder le cap. Pantoxa Salagoïty, l’arrière basque du XV universitaire sait que ce choc provençal est l’une des dernières chances donné à l’AUCR pour se sortir de cette spirale négative : « Je ne pense pas que nous soyons tombés sur plus fort que nous. On échoue à 4 malheureux points. Ca se joue sur des détails… Ils marquent leur seul essai sur une série de pick and go et nous on pilonne les 10 dernières minutes sans succès. L’arbitre aurait du les sanctionner plus sévèrement qu’avec de simple pénalités. Derby ou pas derby, dimanche il faut gagner. On est relégable, on n’a plus le temps de cogiter. Nous ne sommes pas si loin que ça malgré 4 défaites. Alors on va se battre avec nos armes pour accrocher une première victoire dans la saison et se relancer dans la course au maintien. « . Passé ce gros morceau, l’AUCR n’aura pas le temps de souffler puisqu’il devra remettre ses comptes à jour* en allant défier Palavas, le week-end suivant. Histoire de remettre à flot ses intérêts et son moral.
BR

* Palavas-les-Flots / Aix UCR, match en retard de la 4ème journée du 12 octobre, reporté en raison des intempéries qui ont touché le Languedoc Roussillon à cette date.

Dimanche 26 octobre à Aix
6eme journée de Fédérale 3 – 15h
Stade Maurice David – terrain Martinez
Aix UCR (10ème) reçoit le CO Berre (1er)
championnat Excellence B (réserve) – 13h30