Y’a de la revanche dans l’air…

En se déplaçant dimanche après-midi à Cavaillon (3ème), l’AUCR se voit offrir une belle occasion de se rapprocher du trio de tête et de rééquilibrer les comptes face à SOC, vainqueur à l’aller.

Lors du match aller tout avait réussi aux Vauclusiens. On se demande encore, côté aixois, comment ce premier choc de la saison a pu échapper aux partenaires de Caputo tant la victoire leur tendait les bras ? Dominateurs dans tous les compartiments du jeu, impérial en défense, l’AUCR avait pourtant échoué dans tous ses mouvements offensifs et dans le dernier geste. La mécanique collective n’était pas encore totalement bien rodée de toute évidence. Limité mais discipliné, Cavaillon avait su faire le dos rond pour s’imposer dans le dernier quart d’heure profitant judicieusement d’une supériorité numérique pour planter un, deux puis un troisième essai assassin à la dernière seconde de jeu. Cavaillon avait alors bonifié tous ses plans de jeu et frustré de belle manière Aix. Autre temps autre ambiance pour ce match retour que les joueurs des 2G (Marque et Ollivier) attendent avec impatience pour accrocher enfin à son tableau de chasse un des quatre premiers du classement et connaître enfin son réel potentiel à ce moment de la saison même si certaines de leurs sorties laissent à penser que ce groupe là a les moyens de prolonger sa saison au-delà de la phase régulière. En rendant une copie sérieuse et appliqué dimanche dernier face à un RC Dracenois qui n’a pas encore abdiqué dans ce championnat, l’AUCR a fait un (très) grand pas pour son maintien et continue d’être en embuscade en vue des phases finales.
« On s’est remis la tête à l’endroit… »
A six points du SUC qui rendra visite ensuite à Martigues, le XV universitaire aixois a une occasion unique de redistribuer les cartes dans le haut du classement. Le capitaine auciste, Etienne Durepois a parfaitement saisi l’enjeu qui entoure cette rencontre :  » Face à Draguignan, collectivement on s’est bien retrouvés en défense et même en attaque. La première mi-temps est d’ailleurs je pense, la plus aboutie de cette saison en terme d’état d’esprit et de jeu. En deuxième période on a été moins précis. Physiquement, on a levé le pied. Ce qui nous a amené davantage de déchets dans notre jeu et coûté sans doute le point du bonus offensif. Mais l’essentiel était de gagner ce match pour ne pas être décroché définitivement du haut de tableau. On s’éloigne de la zone de relégation, c’est positif. Maintenant, si on veut faire partie du bon wagon en fin de saison, il nous faut désormais réaliser un sans faute à domicile et taper un ou deux coups à l’extérieur. Il nous faut être plus tueurs et encore plus exigeants avec nous mêmes. On s’est remis la tête à l’endroit. Maintenant, ça passe par un résultat à Cavaillon. » le SOC, sans victoire depuis 2016, battu à domicile par St Saturnin et à la Valette lors de la dernière journée, est peut-être le victime idéale du jour !
Provence (2)
l’AUCR ne lâchera rien dimanche pour continuer d’espérer s’inviter aux phases finales de fin de saison (photo AV)

Dimanche 31 janvier
12ème journée de Fédérale 3
Stade Joseph Lombard
Cavaillon (3ème) reçoit l’Aix UCR (5ème)