Estagel – AUCR (7eme journée – F3 / poule 12)

 

Rugby – fédérale 3
L’AUCR reste sur sa fin !
Alors que le XV universitaire semblait avoir le match en main, bien que mené de 4 points sur le terrain de Estagel, l’arbitre a cru bon mettre un terme à la rencontre 5 minutes avant son terme et conclue notamment par une agression sur Brice Rossignol…

Les dirigeants aixois garderont un sale souvenir de leur déplacement en terre catalane. Bien que menés durant la partie, les partenaires de Guillaume Marque se trouvaient en position favorable avec une touche trouvée à 5 mètres de l’enbut adverse à cinq minutes du terme. Ni les joueurs, ni les coaches et encore moins les dirigeants n’ont compris pourquoi l’arbitre siffla la fin de la rencontre avant même que ces 80 minutes enlevées ne s’écoulent. Selon les propos des supporters ayant assistés à la rencontre, s’ensuivit une certaine confusion mais surtout une bagarre générale qui se poursuivit par une agression caractérisée sur le deuxième ligne aixois, Brice Rossignol. Mené 22-18, l’AUCR aurait sans doute pu trouver meilleure issue qu’un simple nouveau point bonus défensif, le sixième de la saison en 7 journées. Ce qui est sûr, de la voix de son vice-président, l’AUCR ne devrait pas en rester là suite aux événements qui ont émaillé la fin de cette rencontre et vraisemblablement porter réclamation face à la décision de l’arbitre d’arrêter la rencontre avant sa fin officielle face à cette entente ESC-BAC-ASP.
Benjamin RIBEIRO

ESB / BAC – AIX UCR (7eme journée Fédérale 3 – poule 12)

 

AUCR-COBerre 115


C’est maintenant ou jamais !


L’AUCR retrouve le chemin du championnat avec un déplacement (toujours) périlleux à Estagel, dans la banlieue perpignanaise. Une (première victoire) et les cartes de ce championnat seraient rebattues

C’est une énième occasion qui s’offre au XV universitaire que de recoller au ventre mou du championnat. Malgré une série de six défaites d’affilée - une première pour l’AUCR – les hommes du tandem Graulier-Marque ont encore cet espoir de maintien en ligne de mire grâce notamment à 5 points de bonus défensifs. Un cumul qui conforte l’idée que cette équipe n’est plus très loin de ses adversaires dans le contenu du jeu et dans l’engagement même si dans le secteur offensif, la guirlande d’essais se fait toujours attendre (4 en 6 matches). Un domaine qui coince malgré les intentions de jeu évidentes et une alternance qui parfois n’est pas cher payée ! Mais l’essentiel est préservé ; le ballon vit encore et l’envie aussi ! Face à cette entente catalane (ESC – BAC – ASP) l’enjeu sera néanmoins de taille. Il ne faudra surtout pas se laisser distancer par un concurrent direct à deux journées de la fin de la phase aller et d’accrocher par la même un premier succès avant de recevoir Thuir, dauphin de Berre, pour son dernier rendez-vous de l’année 2014 à domicile ! Ensuite Aix ira à Jacou, en délicatesse avec le règlement fédéral, pour conclure sur le terrain de l’ABB XV, le 14 décembre prochain.
« débloquer ce fichu compteur de victoire »
Damien Billès, 3eme ligne languedocien de l’AUCR , rumine encore cette défaite à Palavas lors de la dernière journée : « Elle est forcément difficile a digérer car nous perdons d’un point alors que nous avions le match en main. Mais il faut tourner la page comme chaque week-end. L’objectif à présent est de prendre les trois matches qui arrivent comme si c’était les derniers de la saison, comme des morts de faim. L’équipe continue d’être ambitieuse. elle le sera contre Estagel, promu rappelons-le et concurrent direct au maintien. Il nous faut débloquer ce fichu compteur de victoire. Le groupe est toujours solidaire et sera à nouveau quasiment au complet. » Seuls, Florian Isnard et Alex Delabreque sont encore incertains pour ce déplacement. De quoi nourrir (encore) des espoirs pour ce week-end !

Photo (XF – AUCR) : Billès et toute sa bande devront s’employer à nouveau pour faire vivre le ballon face à une équipe joueuse 
Benjamin RIBEIRO

Dimanche 16 novembre à 15h
7eme journée de Fédérale 3 poule 12
ESC – BAC – ASP (7ème – 10pts) / Aix UCR (9ème – 5 pts)
Stade Espira de l’Agly

Tournoi Benjamins du 11 octobre au VAL de L’ARC

 

mms_img-756396320Les photos (cliquez ici)

Le premier tournoi des benjamins de l’AUC Rugby de l’année 2014 a eu lieu le 11 octobre 2014 au Val de l’Arc.

Malgré une prévision de  météo incertaine, c’est un après-midi ensoleillé qui a accueilli ce premier tournoi organisé à domicile, avec de nombreux parents présents (et bruyants) pour encourager leur progéniture.

L’effectif des poussins de l’an dernier pratiquement au complet, a été renforcé cette année de 7 garçons, débutants il est vrai mais avec un certain potentiel pour quelques-uns.

Malgré quelques absents titulaires l’AUC Rugby a pu aligner une équipe digne de ce nom mêlant une ossature aguerrie complétée des débutants présents pour qui c’était leur baptême du feu.

Etaient convoqués dans cette poule 3 les clubs de:

AUC- ALPHA TRETS – GARDANNE- CADENEAUX 1 et 2 – RC MARSEILLAIS + BERRE invité de dernière minute.

C’était la première occasion pour les benjamins de l’AUC « nouvelle règle » de mettre en application, sur un tournoi, le contenu des entrainements de début de saison.

Et cela a été fait de belle manière, tous les joueurs présents ont participés aux 5 matches, avec 4 victoires et seulement une défaite contre la belle équipe des CADENEAUX 1 réputée pour développer un jeu alliant, vitesse, placement et combativité qui a eu raison du mental de nos benjamins un peu impressionnés.

Un bilan positif et encourageant en ce premier tournoi, pour les garçons du coach Dédé secondé cette année par Louis un sénior de l’équipe première,  avec il faut le noter une bonne ambiance sportive. Il faudra confirmer par la suite mais tout ce que l’on a vu ce samedi laisse à penser que ce groupe a un potentiel intéressant qu’il faudra développer à force de travail et d’implication des joueurs mais aussi des parents qui devront les motiver et les encourager de leur côté. (présence aux entrainements)

A noter que Terence Coquelet notre ¾ centre a été victime d’une petite entorse cervicale, évacué par les pompiers il est rentré chez lui après les examens traditionnels, il va bien moyennant une minerve pour quelques jours, mais rien de grave. On lui fait une bise.

Débriefing mercredi 15 octobre.

Dédé GIULIANI